ETF : Qu’est-ce que l’actif sous gestion ou l’encours ?

Comprenez l'impact de l'encours dans vos choix d'ETF et découvrez les plus gros ETF Européens.
p

Résumé

L’actif sous gestion d’un ETF représente la somme d’argent investi par les investisseur sur cet ETF. Il a une importance avant tout pour la santé durable de l’ETF car sa rentabilité en dépend.

Pour l’investisseur, cette information n’est pas si capitale qu’il n’y parait, car les conséquences d’un encour faible, comme la fermeture potentielle de l’ETF, n’ont que très peu de conséquences financières pour les investisseurs.

Définition de l’actif sous gestion

definition actif sous gestion ETF

Les actifs sous gestion représentent la valeur marchande totale que les investisseurs ont placé dans l’ETF (exchange traded fund) et gérée par la société gestionnaire de l’ETF.

En somme, il s’agit de l’intégralité de la valeur du portefeuille géré par l’ETF.

Dans l’ensemble, l’actif sous gestion n’est qu’un des aspects utilisés pour évaluer un ETF.

Il est aussi généralement considéré en conjonction avec les performances,  la méthode de réplication, le traitement des dividendes ou l’expérience du gestionnaire : le « tracking error », par exemple.

 

  • Les actifs sous gestion fluctuent quotidiennement, reflétant le flux d’argent entrant et sortant d’un ETF et la performance des prix des actifs détenus.
  • Les fonds dont l’actif sous gestion est plus important ont tendance à être plus liquides.
  • Les frais de gestion d’un ETF sont calculés en pourcentage de l’actif sous gestion.

Comprendre les actifs sous gestion

Comprendre actifs sous gestion ETF

L’actif sous gestion ou l’encours est la somme des investissements gérés quotidiennement par l’ETF.

L’actif sous gestion comprend le capital que le gestionnaire peut utiliser pour effectuer des transactions pour tous les clients, généralement sur une base discrétionnaire.

Par exemple, si un investisseur a placé 10 000 euros dans un fonds commun de placement, ces fonds font partie de l’actif sous gestion total. Le gestionnaire du fonds peut acheter et vendre des titres en fonction de l’objectif d’investissement du fonds en utilisant tous les fonds investis sans obtenir d’autorisation spéciale supplémentaire.

L’investisseur lui, achète en bourse un certain nombre d’actions de l’ETF. Le prix de cette action est fixé tous les jours : c’est la valeur liquidative.

Calcul des actifs sous gestion

Fluctuant quotidiennement, l’actif sous gestion dépend des flux entrants et sortants d’argent en provenance des investisseurs. La performance des actifs détenus dans l’ETF a également une incidence sur ce chiffre quotidien. L’augmentation des flux d’investisseurs, l’appréciation du capital et le réinvestissement des dividendes font augmenter l’actif sous gestion d’un fonds.

À l’inverse, la diminution des flux d’investisseurs et les pertes de valeur marchande des titres détenus font baisser l’actif sous gestion d’un fond.

Pourquoi les actifs sous gestion sont-ils importants ?

L'encours sous gestion est important pour la rentabilité de l'ETF

L’actif sous gestion est un élément important pour le calcul des frais. Les ETF facturent des frais de gestion qui représentent un pourcentage fixe des actifs sous gestion.

Des actifs sous gestion trop faible auraient pour conséquence une mauvaise rentabilité de l’ETF. Le gestionnaire pourrait alors décider de liquider le fond.

Il n’y a aucun risque de perte en capital investi dans l’ETF pour votre portefeuille. En effet, celui-ci est généralement remboursé à la valeur liquidative du jour de sa liquidation.

Mais cela oblige les investisseurs à choisir un autre ETF et supporter des frais de transactions lors de son achat.

Un ETF avec des actifs sous gestion importants aura tendance, théoriquement, a avoir plus de liquidité sur les marchés financiers. Mais si les sommes investis dans l’ETF proviennent majoritairement d’investisseurs institutionnels, il n’y a alors aucun gain de liquidité.

L’importance de l’encours d’un ETF est à relativiser face à la grande fléxibilité de l’investissement sur ETF et sa variété. Un faible encours ne devrait pas vous encourager à profiter de ces avantages.

Exemples réels d’actifs sous gestion

Liste d'exemple d'etf avec actif sous gestion

Investir sur ETF implique un travail de recherche, certes moindre que les investisseurs actions, mais nécessaire. Lors de l’évaluation d’un ETF spécifique, les investisseurs examinent souvent son actif sous gestion.

Tout comme la capitalisation boursière d’une entreprise, les actifs sous gestion donnent une indication de la taille du fonds. En théorie, les ETF dont l’actif sous gestion est élevé ont un volume de transactions plus important, ce qui les rend plus liquides et plus faciles à négocier.

Mais en pratique, même les ETF à faibles actifs sous gestion, sont faciles à négocier et présentent des écarts achat/vente (appelés spreads) tout à fait acceptables.

Par exemple, le « Blackrock iShares Core S&P 500 UCITS ETF » détient 38 milliards d’Euros d’actifs sous gestion. C’est le plus gros ETF accessible aux investisseurs particuliers européens.

En comparaison, l’ETF «Lyxor BEL 20 TR (DR) UCITS ETF – Dist » a seulement 64 millions d’Euros d’actif sous gestion. Malgré cela, acheter des parts de ce fond ne pose aucun problème.

TOP 10 des ETFs Européens sur action

Voici les 10 plus gros (par leur actif sous gestion) ETF sur actions, dont les titres sont négociables sur les bourses Européennes :

TOP 10 des ETFs Européens sur obligation

Voici les 10 plus gros (par leur actif sous gestion) ETF sur obligations, dont les titres sont négociables sur les bourses Européennes :

TOP 10 des ETFs Européens sur matières premières

Voici les 10 plus gros (par leur actif sous gestion) ETF sur matières premières, dont les titres sont négociables sur les bourses Européennes :

TOP 10 des ETFs Européens sur métaux précieux

Voici les 10 plus gros (par leur actif sous gestion) ETF sur métaux précieux, dont les titres sont négociables sur les bourses Européennes :