ETF : L’importance des frais de gestion

A quoi correspondent les frais de gestion ? Que paient ils exactement ? Quelle est leur importance pour votre patrimoine ?

Frais de gestion des ETF : transparence et économies

La plupart des ETF suivent un indice de référence, tel que le S&P 500. En conséquence, choisir un ETF qui suit le même indice avec des frais moindre est préférable. L’atout principal des ETF se trouve justement dans leurs faibles frais de gestion. C’est pourquoi les investisseurs se doivent de les connaître avant d’acheter.

Le gérant de l’ETF déduit les frais de gestion des actifs sous gestion. La société de gestion ajuste la valeur liquidative nette des frais de gestion sur une base quotidienne. Les investisseurs ne voient pas ces frais déduis sur leurs relevés, car la société de gestion les gère en interne.

Le ratio de dépenses et le fonctionnement des frais de gestion

Les frais de gestion des ETF dépendent du ratio de dépenses

Le lien entre ratio de dépenses et frais de gestion

Lorsque vous recherchez ou consultez des informations sur les ETF pour y investir, le ratio de dépenses figure parmi les  éléments d’information les plus importants.

Le ratio de dépenses, exprimé en pourcentage, représente les frais de gestion. Ils sont déduits des actifs sous gestion du fonds.

Frais de gestion et performance nette pour l’investisseur

Supposons qu’un ETF déclare un ratio de dépenses annuelles de 0,10 %. Sur un investissement de 10 000 €, les dépenses à payer au cours de l’année s’élèvent à 100 €. Si le rendement de l’ETF atteint 0 % pour l’année, l’investisseur verrait lentement ses 10 000 € passer à une valeur de 49 900 € au cours de l’année.

Le rendement net que l’investisseur reçoit de l’ETF est basé sur le rendement total du fonds, auquel est soustrait le ratio de dépenses déclaré. Avec une performance de 15 %, la valeur liquidative nette de l’ETF augmente de 14,88 %. Il s’agit du rendement total soustrait du ratio de dépenses.

Les frais des ETF sont généralement moins élevés que ceux des fonds d’investissement traditionnels. Comme pour les fonds communs de placement, les frais d’ETF qui sont inclus dans le ratio de dépenses ne sont pas déduits ou retirés directement du compte de l’investisseur ; ces frais sont prélevés sur les actifs sous gestion du fonds avant d’être inclus dans les actifs de l’investisseur.

Pourquoi est-ce important de connaître les frais de gestion des ETF ?

ETF des frais plus faibles que les fonds traditionnels

La révolution des ETF : Des frais beaucoup plus faibles.

Comme la majorité des ETF sont gérés passivement, leurs ratios de dépenses ont tendance à être beaucoup plus faibles que ceux de la plupart des fonds communs de placement. En d’autres termes, puisque les ETF ne font que suivre un indice de référence, le gestionnaire n’a pas la nécessité de faire de la recherche, de l’analyse ou de la négociation de titres. Puisque ces activités sont éliminées, le coût d’exploitation du fonds est considérablement réduit.

Les ETF sont devenus plus populaires ces dernières années, car les investisseurs ont appris que des frais moins élevés se traduisent par des rendements plus élevés à long terme. En outre, les gestionnaires actifs sont humains et ont tendance à faire des erreurs, ce qui contribue à leur désavantage par rapport aux ETF et aux fonds communs de placement gérés passivement.

Face à l’investissement sur actions directement détenues, La gestion indicielle avect ETF permet de réduire les frais, mais aussi le temps passé à la gestion du portefeuille.

Les ETF face aux fonds d’investissement traditionnels

Les ratios de dépenses typiques des fonds d’investissement traditionnels varient entre environ 0,50 % et 2 %. Tandis que les frais de gestion des ETF varient entre 0,05 % et 1 % environ.

Par exemple, l’un des ETF les plus largement négociés en Europe est un ETF géographique sur actions américaines; le iShares Core S&P 500, dont les frais de gestion sont d’à peine 0,07 %. En comparaison, un FCP comme le Amundi IS S&P 500, a des frais de gestion de 0,15 % et des droits d’entrée de 4,5 %. Comme les deux fonds suivent passivement l’indice S&P 500, un investisseur averti achètera plutôt l’ETF. Celui-ci devrait avoir des rendements plus élevés à long terme.

Un investissement de 100 €, qui croît de 10 % par an, vaudrait 259 € en dix ans, sans frais. Mais si l’on soustrait des frais annuels de 1 %, on obtient 236 €. Cela signifie que les frais de gestion ont englouti 9 % de votre portefeuille potentiel. Comme les frais s’accumulent au fil du temps, plus la période d’investissement est longue, plus la perte est importante.

Quels sont les ETF les moins chers ?

TOP 10 des ETF négociables en Europe, avec les frais de gestion les plus faibles :

ETF Frais de gestion ISIN
Lyxor Core Morningstar US Equity (DR) UCITS ETF 0.04 % LU1781540957
Amundi Prime Europe UCITS ETF DR (D) 0.05 % LU1931974262
Amundi Prime Eurozone UCITS ETF DR (D) 0.05 % LU1931974429
Amundi Prime Global UCITS ETF DR (D) 0.05 % LU1931974692
Amundi Prime Japan UCITS ETF DR (D) 0.05 % LU1931974775
Amundi Prime USA UCITS ETF DR (D) 0.05 % LU1931974858
HSBC EURO STOXX 50 UCITS ETF EUR 0.05 % IE00B4K6B022
Invesco MSCI USA UCITS ETF 0.05 % IE00B60SX170
Invesco S&P 500 UCITS ETF 0.05 % IE00B3YCGJ38
HSBC FTSE 100 UCITS ETF GBP 0.07 % IE00B42TW061