Comment choisir entre un ETF distribuant ou capitalisant le dividende ?

3 critères simples pour ne plus hésiter.

Les points clés

  • La performance brute est identique
  • Fiscalité et frais de transactions font la différence
  • Le meilleur choix d’ETF dépend de son objectif

Investir avec les ETF offre de nombreux atouts, mais ceux-ci doivent être optimisés. Le choix entre un ETF distribuant ou capitalisant les dividendes est probablement l’étape la plus cruciale de cette démarche d’optimisation.

Définition et différences entre ETF distribuant et capitalisant

Qu’est-ce qu’un ETF distribuant ou capitalisant ?

C’est la méthode de traitement des dividendes des titres sous-jacent qui différencie ces ETF. Lorsqu’un actif sous-jacent détenu par le fond verse un dividende, le fond le reçoit.

ETF capitalisant

Lorsqu’un ETF capitalisant reçoit les dividendes, il les réinvestit en achetant des actifs supplémentaires dans le respect de l’objectif du fonds.

ETF distribuant

Lorsqu’un ETF distribuant reçoit les dividendes, il les met de côté. Ces dividendes sont ensuite versés aux investisseurs du fond (vous). Ils peuvent être versés selon plusieurs rythmes de distribution :

  • Mensuel
  • Trimestriel
  • Annuel

Une distribution de dividendes mensuelle reste rare pour les ETF européens.

Le rendement brut avant impôt est identique

Le rendement brute total d’un ETF ne varie pas selon sa méthode de traitement des dividendes. C’est l’écart de valeur liquidative des ETF qui va varier au fil du temps.

Ci-dessous, vous voyez un graphique d’évolution de la valeur liquidative (leur prix de cotation) de deux ETF identiques. Ce sont les mêmes ETF. Seule, leur méthode de traitement des dividendes change. Le premier distribue les dividendes (SP5), l’autre les réinvestit (SP5C). Il s’agit des ETF Lyxxor S&P500 UCITS. Retrouvez le graphique en temps réel sur Yahoo finance.

En d’autres termes, la valeur de cotation de l’ETF capitalisant augmentera légèrement plus que celle de l’ETF distribuant. Pour cause, le premier réinvestit les dividendes dans l’achat d’actifs au sein du fond.

Mais si vous calculez le retour total, en tenant compte des dividendes versés par l’ETF distribuant, la performance sera identique :

Prise en compte de la fiscalité et des frais

Nous avons vu que les performances brutes entre ces deux méthodes de traitement des dividendes se suivent. La différence se situera dans l’utilisation de ces ETF et de votre objectif. Selon la manière dont vous allez gérer vos investissements, la performance nette va varier entre un ETF capitalisant et un ETF distribuant. La fiscalité et les frais de transactions entrent en jeu.

L’impact de la fiscalité sur les dividendes

En France, la fiscalité des revenus financiers atteint les 30 %. Dans le cadre d’une enveloppe fiscalisée comme le Compte Titre Ordinaire, tous les revenus financiers touchés au cours d’une année sont imposés. En conséquence, il est préférable d’éviter de vendre nos actifs en plus-value tant que cela n’est pas nécessaire. Or, les dividendes versés sont des revenus touchés. Ils sont imposés dans les revenus de l’année fiscale concernée.

L’impôt va grignoter, année après année, 30 % de vos dividendes et ainsi, atténuer l’effet des intérêts composés.

Exemple :

Vous investissez, sur un CTO, 1000 € sur un ETF distribuant 4 % de dividendes. Sa performance annualisée, hors dividende, tourne à 10 %.

Résultat :

ETF distribuant ETF capitalisant
Année Dividende brute Impôts Total Dividende brute Impôts Total
0 1 000,00 € 1000,00 €
1 40,00 € 12,00 € 1 128,00 € 40,00 € 0,00 € 1 140,00 €
2 45,12 € 13,54 € 1 272,38 € 45,60 € 0,00 € 1 299,60 €
3 50,90 € 15,27 € 1 435,25 € 51,98 € 0,00 € 1 481,54 €
4 57,41 € 17,22 € 1 618,96 € 59,26 € 0,00 € 1 688,96 €
5 64,76 € 19,43 € 1 826,19 € 67,56 € 0,00 € 1 925,41 €
6 73,05 € 21,91 € 2 059,94 € 77,02 € 0,00 € 2 194,97 €
7 82,40 € 24,72 € 2 323,61 € 87,80 € 0,00 € 2 502,27 €
8 92,94 € 27,88 € 2 621,03 € 100,09 € 0,00 € 2 852,59 €
9 104,84 € 31,45 € 2 956,53 € 114,10 € 0,00 € 3 251,95 €
10 118,26 € 35,48 € 3 334,96 € 130,08 € 0,00 € 3 707,22 €
Total 729,69 € 218,90 € 3 334,96 € 773,49 € 0,00 € 3 707,22 €
Rendement annualisé 12,80% Rendement annualisé 14,00%

Observez comme, années après années, le frottement fiscal atténue la performance global de l’investissement.

L’impact des coûts de transaction

Souvent, lorsque l’on s’intéresse aux dividendes, c’est pour se créer une rente, un complément de revenu. Dans cet objectif, vous devrez également tenir compte de l’impact des frais d’ordre.

Le versement des dividendes présente l’avantage de générer du cash, que vous pouvez retirer, sans avoir à effectuer une transaction. Vous n’avez pas besoin d’envoyer un ordre de bourse qui va générer des coûts, variables selon votre courtier en bourse.

Un ETF distribuant vous permet de retirer du cash, sans frais.

Avec un ETF capitalisant, vous devrez vendre une partie des titres détenus sur votre compte pour générer du cash. Ensuite, vous pourrez le retirer.

Qu’il soit capitalisant ou distribuant, nous n’avons observé aucun impact de la méthode de traitement des dividendes sur le ratio de dépenses (frais de gestion) de l’ETF.

Pourquoi choisir un ETF distribuant le dividende ?

Dans le cadre d’une stratégie de rente au sein d’une enveloppe défiscalisée.

L’investisseur n’a pas besoin de vendre ou arbitrer son portefeuille pour sortir du cash. C’est la combinaison enveloppe fiscale et objectif « optimal », car elle ne déclenche aucuns frais supplémentaires.

Dans les autres cas de figure, un ETF distribuant ne présentera pas d’avantages.

Dans le cadre d’une stratégie de rente au sein d’un CTO.

Précédemment, nous avons vu qu’à long terme un ETF distribuant le dividende présente des défauts sur un CTO : l’effet des intérêts composés est atténué. Néanmoins, si votre stratégie est rentière, vous ne réinvestissez pas vos dividendes. La différence de rendement s’atténue puisque les dividendes versés n’ont pas vocation à être capitalisés. Ils soutiennent votre budget de vie.

Vous pouvez envisager une stratégie de rente sur CTO. En effet, même si la fiscalité ponctionne vos dividendes de 30 %, vous bénéficiez de la flexibilité du CTO pour mettre en place un portefeuille potentiellement plus diversifié, performant et résistant. N’importe quel investisseur vous dira que la fléxibilité du CTO présente aussi de nombreux avantages.

Quels ETF distribuants le dividende ?

Certains ETF sont plus adaptés aux stratégies de rente car ciblés sur des secteurs ou des actions à dividendes. Par exemple, certains ETF sur action se focalisent sur des actions à dividendes :

Tandis que d’autres proposent une exposition à l’immobilier papier en invesissant sur des SIICs et des REITs.

Pourquoi choisir un ETF capitalisant le dividende ?

Pour une stratégie de capitalisation

Êtes-vous surpris ? Un ETF capitalisant pour une stratégie de capitalisation, personne ne l’a vu venir. Les ETF capitalisant c’est un peu le choix par défaut, celui qui répond bien à tous les cas de figure. Sauf un : une stratégie de rente sur un CTO. C’est la pire combinaison à réaliser, car vous déclenchez tous les frais possibles pour réduire votre performance nette : fiscalité et frais de transactions.

Tableau récapitulatif

Stratégie de rentes Stratégie de capitalisation
ETF capitalisant ETF Distribuant ETF capitalisant ETF Distribuant
Enveloppe fiscalisée (Compte titre Ordinaire) NON Frais de transactions Fiscalité des plus-values OUI Fiscalité des dividendes OPTIMAL NON Frais de transactions Fiscalité des dividendes
Enveloppe défiscalisée (PEA/assurance vie…) OUI Frais de transactions OPTIMAL OPTIMAL OUI Frais de transactions